vendredi 19 octobre 2018

L’assassin de ma sœur de Flynn Berry.

Salut les poussins,

Aujourd’hui:

L’Assassin de ma sœur de Flynn Berry.

Nora, la petite trentaine, prend le train depuis Londres pour rendre visite à sa sœur dans la campagne. À son arrivée, elle découvre que Rachel a été victime d’un crime barbare. Atomisée par la douleur, Nora est incapable de retourner à sa vie d’avant. Des années auparavant, un événement traumatique a ébranlé sa confiance dans la police ; elle pense être la seule à pouvoir retrouver l’assassin de sa grande sœur. Mais isolée dans ce petit village qui chuchote et épie, isolée – surtout – avec les démons de leur jeunesse sacrifiée, Nora devra souvent se battre avec elle-même pour retrouver la vérité sous la surface brumeuse des souvenirs.

Nora part rejoindre sa sœur dans son petit village de campagne comme souvent le vendredi soir. Repas, balades, un petit programme calme est prévu pour le week-end.. malheureusement c’est un choc en arrivant: Rachel est retrouvée morte par Nora d’une manière sanglante..

Remontent alors de vieux secrets enfouis. Des non-dits, de vieilles rancunes.. Nora se met à fouiller dans la boue pour découvrir qui a osé lui arracher la personne la plus importante dans sa vie.. quitte à découvrir des vérités qui dérangent. 


J’attendais beaucoup de ce roman policier, cela faisait longtemps que je n’avais pas lu de romans de ce genre et j’avais hâte de m’y plonger. L’histoire commence vraiment bien, l’action commence rapidement et on a clairement envie de savoir le fin fond du mystère. Enfin, des mystères car il y en a plusieurs.. 

Nora retrouve donc sa sœur morte en arrivant chez elle pour passer le week-end à la campagne, comme la plupart du temps. Elles sont très proches, on le sent à travers les anecdotes qu’elle nous raconte pendant ses péripéties. Suite à une vieille histoire sordide, notre héroïne a peu confiance en la police et décide de fouiller elle-même pour découvrir qui a fait du mal à sa sœur. Quitte à se mettre dans le pétrin.. On la voit s’enfoncer petit à petit dans la tristesse, la colère, la rancoeur, c’est très crédible et très prenant.

La plume de l’auteure est facile à lire, très agréable. Ça se lit vite, les chapitres sont courts et pas alambiqués pour un sous. C’est quelque chose que j’apprécie toujours dans un roman où on a envie d’être à la fin le plus vite possible. Tout est plausible, rien n'est exagéré, je vous le dis une fois le nez plongé dedans il fallait absolument que je sache car plus on avançait, plus on semblait toucher au but et plus ça semblait génial! J'étais complètement happée par le roman, m'imaginant mille scénarios..   

Et pourtant, pour une fois, le retournement final m'a assez déçue. Que ce soit le retournement en lui-même que la manière dont il est amené. C'est dur d'en parler sans en dire trop mais par exemple je n'ai pas sauté au plafond en criant "MAIS NON???!!!" et j'avoue que c'est ce que j'espérais. C'est compréhensible mais ça arrive un peu comme un cheveu sur la soupe sans crier gare et la surprise, le dénouement, les dénouements en fait sont tous un peu mous et peu surprenants. 

C'est dommage, le livre en lui-même est très bon. Et ceux qui me lisent souvent savent que je suis extrêmement difficile pour les fins de romans, mais genre vraiment vraiment. Du coup, je ne peux que vous conseiller de vous laisser tenter et peut-être que la fin vous satisfera tout de même.

Merci aux Editions Presses de la cité pour cette découverte, 
Des bisous! 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire