jeudi 30 mars 2017

Les conquérantes, tome 1: Les chaînes 1890 - 1930 d'Alain Leblanc.

Salut les poussins,

Aujourd'hui:

Les conquérantes, tome 1: Les chaînes 1890 - 1930 d'Alain Leblanc.

 A travers le destin de deux familles, Alain Leblanc retrace dans cette fresque romanesque en trois tomes la lutte et les avancées qui ont permis aux femmes de s'imposer dans une société gouvernée par les hommes. Une histoire essentielle pour saisir l'importance d'un combat plus que jamais d'actualité. Dans le premier tome ... Clémence n'a toujours désiré qu'une seule chose : mener une vie libre. Mais dans ce début du XXème siècle où la moindre revendication féministe est considérée comme une atteinte aux bonnes moeurs, le chemin sera long avant qu'elle n'accède enfin au bonheur. La première guerre mondiale, son sens des affaires et son amour de la mode feront d'elle, après bien des revers, une femme profondément moderne.
Clémence a vécu toute son enfance sous la coupe d'une mère effacée et d'un père tyrannique qui considère les femmes comme des moins que rien. Constamment rabaissée, elle continue tout de même à se battre comme elle peut, cherchant petit à petit à acquérir les armes qui lui permettrait de se libérer d'un futur qui va à l'encontre de tous ses rêves. Malheureusement, à cette époque, la femme n'est rien. Elle est mariée contre son gré à Gustave, un autre tyran qui semble déterminé à l'écraser encore plus, mais elle usera de toutes ses compétences pour s'approcher enfin de son rêve ultime: être libre.


Je ne savais pas à quoi m'attendre avec ce roman mais je ne pensais pas à m'attacher autant aux nombreuses héroïnes qui peuplent ce récit.. Et elles sont nombreuses, bien que Clémence reste sans conteste la principale et sans aucun doute la plus impressionnante.

À cette époque, les femmes ne sont rien. Bonnes à faire des enfants et à se taire, elles doivent rester en retrait et obéir. Mais Clémence n'est pas de cet acabit! Ayant été brimée durant toute son enfance, elle est déterminée à trouver un jour son indépendance. Une perspective qui s'éloigne beaucoup quand elle est mariée de force à Gustave, un homme qui ressemble énormément à son père.. Un véritable cauchemar. Clémence, heureusement, est forte et courageuse. Elle va briller d'ingéniosité pour trouver un jour sa voie et sa liberté. On croisera énormément de personnages tous très différents les uns des autres, certains adorables, d'autres franchement détestables. Les filles de Clémence tiennent également une place importante et j'avoue que j'ai hâte de connaître la suite de leurs aventures, j'espère les retrouver dans le prochain tome.

Le contexte historique est vraiment intéressant. En plus du début du féminisme qu'on voit éclore petit à petit la première guerre mondiale tient aussi une place importante dans la vie de Clémence. On se rend compte de la manière dont celle-ci a semé un léger vent de discorde dans les vies paisibles d'autrefois, les hommes partis, les femmes découvrent pour la première fois une indépendance qui, pour beaucoup, leur plaira. J'ai beaucoup aimé également de voir les différentes conséquences entre ville et campagne également, comment Paris et le reste de la France supporte la guerre mais aussi comment tout va changer après, surtout à Paris où la victoire grise les coeurs et donne une envie de vivre et une liberté que beaucoup ne connaissaient pas. La fin du récit sème les petites graines de la montée du fascisme et d'Hitler.. On sent que la deuxième sera le cœur de cette suite que j’attends d'autant plus!

Quelle histoire, quel roman incroyable sur l'évolution du statut des femmes! C'était bon, c'était dur, c'était passionnant à lire. Je ne m'y attendais pas du tout et la surprise était d'autant plus savoureuse.


Des bisous!

1 commentaire: