lundi 19 septembre 2016

La concubine du Vatican de Kate Quinn.

Salut les poussins,

Aujourd'hui:

La concubine du Vatican de Kate Quinn.

La famille Borgia est à nouveau réunie et cela ne présage rien de bon.
De retour à Rome, Giulia Farnese, maîtresse officielle du pape et désormais mère d'une petite fille, doit faire faceaux nouveaux dangers qui menacent son clan. Sa cuisinièrenet confidente, Carmelina, est rattrapée par son secret : le couvent dont elle s'est enfuie pourrait bientôt la retrouver et elle n'est plus en sécurité.
Son garde du corps Leonello est quant à lui bien décidé à mettre fin à la série de meurtres qui, étrangement, secoue de nouveau la ville depuis le retour des Borgia. Anna était sa seule amie et il refuse de laisser son crime impuni sous prétexte qu'elle était une simple servante.
L'étau se resserre autour de nos trois héros qui ne peuvent compter que les uns sur les autres.
Après le paiement de la rançon pour son enlèvement par les français, Giulia Farnese retrouve le Vatican mais surtout son Pape, Alexandre VI. Rodrigo Borgia est en émoi: sa famille est enfin réunie, tous ses enfants sont de retour à Rome et cela le met en joie! Cela plaît beaucoup moins à Guilia, qui voit la descendance de son grand amour devenir de plus en plus tyrannique, jusqu'à finir par entraîner Rodrigo à leurs côtés, aveuglé par son amour paternel. Giulia va vite se rendre compte qu'il est temps pour elle de s'éloigner de toute cette noirceur..


Ceux qui me connaissent ou me lisent un minimum savent que j'ai une certaine fascination pour deux grandes familles italiennes: les Médicis.. et les Borgia! Je les trouve absolument passionnants, j'aime lire et voir tout ce qui se trouve à leur sujet, je suis toujours ravie de découvrir les différentes visions que peuvent avoir les auteurs ou les réalisateurs à leur sujet. Comme j'adore Kate Quinn en plus, le duo était plutôt carrément alléchant. J'avais déjà énormément aimé le premier tome et j'ai tout autant aimé cette suite! 

On retrouve Giulia juste après son enlèvement par les français, toujours accompagnée de son fidèle Leonello, blessé pour l'avoir protégée. Ce deuxième tome est bourré de rebondissements et de retournements de situation, on ne s'ennuie pas une seconde. En fait, c'est surtout parce que l'opinion de Giulia au sujet des Borgia change petit à petit, elle en vient à les mépriser un peu plus chaque jour, surtout quand revient Juan et l'horrible femme du cadet de la famille. Les défauts qu'elle tentait d'oublier auparavant ne font que s'intensifier et la dégoûter de plus en plus, et ce même de son grand amour.

Les personnages autour d'elle continuent d'évoluer aussi, un peu loin à mon goût par moment. Carmelina va vivre quelques surprises et Leonello continue sa quête de vengeance. D'autres prennent un peu plus d'importance, voir nous étonnent grandement. Je dois avouer que - même si c'était intéressant - j'avais tout de même toujours un peu hâte de retrouver Giulia et les Borgia. Tous évoluent, la petite Giulia notamment est vite devenue une femme posée, elle traverse de nombreuses difficultés en gardant toujours la tête sur les épaules. La voir vivre aux côtés de cette famille est juste incroyable! L'auteure n'épargne pas ses membres, n'hésitant pas à montrer leurs plus sombres côtés, j'ai aimé cette honnêteté, (enfin, si je puis dire puisqu'on ne saura jamais réellement la vérité à leur sujet!) j'ai apprécié qu'elle n'enjolive pas leur image. A la fin, elle donne même quelques précisions historiques, précisant ce qu'elle a modifié, ce qu'elle a inventé, ce qu'elle pense juste, etc. Super intéressant!

Un excellent deuxième tome donc, largement à la hauteur du premier à mes yeux! Je n'ai eu qu'une seule ÉNORME déception: me rendre compte à la fin du roman qu'il s'agissait de la fin de l'histoire et que ce ne serait pas une trilogie.. Une tragédie.

Merci aux Editions Presses de la cité,

Des bisous!

1 commentaire:

  1. J'ai le premier tome dans ma PAL...je ne sais pas encore quand je vais le lire mais, une chose est sûre, il ne va pas longtemps rester en attente ! ! ;) Celui-ci m'a l'air tout aussi bien...

    RépondreSupprimer