mercredi 31 août 2016

Une femme insoumise de Janet MacLeod Trotter.

 Salut les poussins,

Aujourd'hui:

Une femme insoumise de Janet MacLeod Trotter.

 1931. La crise frappe de plein fouet la petite ville de Byfell, aux environs de Newcastle. Criblé de dettes et rongé par l'alcool, Harry Magee se suicide, laissant derrière lui une famille démunie et un épais mystère. Amenée à subvenir aux besoins de sa famille, Clara, sa fille aînée, est propulsée bien malgré elle dans le monde des adultes. Malgré la tourmente, elle continue de rêver au frère de sa meilleure amie, Frank Lewis, dont elle est éprise en secret depuis des années. Patience, sa mère, préférerait à Frank Vinnie Craven, l'homme d'affaires qui tente de conquérir sa fille. De sorties en dîners de gala, le tourbillon de mondanités dans lequel il entraîne Clara laisse miroiter à la jeune femme une existence de rêve. Mais, une fois mariée, elle découvre le véritable visage de cet homme manipulateur, de plus en plus influent au sein du parti fasciste britannique.
Après la mort plutôt traumatisante de son père, Clara est confuse. Le garçon qu'elle aime semble être inaccessible, aussi se laisse-t-elle séduire par Vinnie Craven, un homme ambitieux qui semble régir depuis toujours le quartier où elle vit. Seulement, très vite, elle se rend compte qu'il n'est pas celui qu'elle imaginait. Violent, il monte aussi petit à petit dans le monde de l'extrême droite, une torture pour Clara dont la meilleure amie est juive. Sa descente aux enfers sera longue et douloureuse..


L'année dernière, je découvrai la plume de Janet McLeod Trotter avec Les lumières d'Assam, un roman qui m'avait fait voyager et que j'avais adoré. Une femme insoumise est un peu moins dépaysant mais tout aussi prenant!

Le récit met un peu de temps à se lancer, on rencontre Clara lorsqu'elle n'est qu'une toute petite jeune fille. Les années défilent vite, la situation se dégrade rapidement pour sa famille - à cause de certains secrets - jusqu'à sa ruine complète, ce qui la poussera directement dans les bras de Vinnie Craven. Vinnie est un homme plus vieux qu'elle, un homme qu'elle n'apprécie pas vraiment mais qui réussit tout de même à la séduire par des promesses de bonheur et de richesse. L'amour qu'elle porte au frère de sa meilleure amie n'aide pas, Franck étant en couple avec une institutrice et ne semblant pas réellement porter d'attention à Clara, qui peut à peu perd espoir en ses rêves d'enfants.

Après quelques temps, son mariage perd son côté idyllique et elle se retrouve dans un monde plutôt effrayant, le milieu de l'extrême droite en pleine deuxième guerre mondiale.. Passionnant! J'avoue que j'en savais peu de ce côté un peu "caché" de l'Angleterre et l'auteur nous le dépeint avec une netteté réellement prenante. Associé à la vie de plus en plus triste de Clara, je tournais les pages avec une facilité déconcertante, souhaitant à tout prix savoir ce qu'il allait arrivé aux personnages découverts au fil du temps. J'en ai adoré certains, détesté d'autres, j'ai voyagé, j'ai été écœurée, j'ai appris aussi.. Tout ce qui fait un bon livre, en fait.

Merci aux Editions Presses de la cité,

Des bisous!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire