mardi 4 octobre 2011

Trône de fer.

Salut les loupiots,

Ce soir, je sors un peu des sentiers battus pour venir te parler de quelque chose qui ne concerne absolument pas les mômes. Ni la puériculture. Ni la littérature enfantine. Ni la cuisine. Truc de dingue, hein?!

Je t'en ai déjà parlé quelque peu lors d'un article sur certains des livres que j'avais loué: Trône de fer.

Je vais dire quelques mots sur la série, évidemment, mais également sur l'ensemble des bouquins.

Je commence logiquement donc les livres.

12 pour l'instant. Tous plus géniaux les uns que les autres. Les points forts de cette saga? Les intrigues politiques, les détails minutieux, les personnages aux personnalités toutes différentes, la fantasy intégrée sans trop exagérer. Ca, c'est les bases. Chaque livre est divisé en chapitre où l'on avance dans l'histoire via l'intermédiaire d'une personne. On parcoure un royaume de pied en cap, on découvre des cultures extraordinaires.

Ca fait déjà quelques minutes que je bloque. Je voudrais t'expliquer en deux-trois mots l'histoire générale de cette fabuleuse histoire mais je cale, tellement c'est vague et étoffé. Tellement d'histoires dans l'histoire. Et comme c'est juste absolument impossible de faire ça en quelques mots, je vais te citer un grand résumé trouvé là. Tu m'en veux pas de te bassiner déjà hein?

"Pendant près de trois siècles, les rois de la dynastie targaryenne ont régné sur le royaume des Sept Couronnes, mais la folie du roi Aerys II Targaryen et l'enlèvement par son fils de la jeune Lyanna Stark ont plongé le royaume dans une guerre civile qui mit fin au règne séculaire des rois dragons. Depuis lors, c'est le roi Robert Baratheon qui siège sur le trône de Fer, et les derniers survivants des Targaryen ont fui en exil dans les Cités libres. Marié pour des raisons politiques à Cersei de la puissante maison Lannister, le roi qui fut un chef militaire respecté et un héros craint est devenu un roi empâté et aigri qui délaisse le pouvoir à ses conseillers et préfère courir les femmes et boire.

L'histoire commence avec la mort de la Main du Roi, lord Jon Arryn. Fidèle conseiller de Robert des années durant, sa mort mystérieuse force celui-ci à trouver une nouvelle Main. Le roi décide de confier cette tâche difficile à lord Eddard Stark, son meilleur ami d'antan et seigneur suzerain du Nord. Lord Eddard, accompagné de ses filles, se rend donc à Port-Réal où il va enquêter sur la mort de Jon Arryn et déterrer des secrets qui vont changer à jamais le sort du royaume. Au Nord, au-delà du Mur qui protège le royaume des tribus sauvageonnes et où le fils bâtard de lord Eddard, Jon Snow est devenu membre de la Garde de Nuit, d'antiques êtres connus sous le nom d'Autres censés avoir disparu depuis des siècles, semblent se réveiller et menacer le royaume. Les effectifs de la Garde de Nuit sont faibles, et l'antique ordre déconsidéré aux yeux de tous. Simultanément, en Orient, la jeune Daenerys Targaryen, dernière héritière de l'ancienne dynastie est vendue par son frère Viserys à un seigneur barbare du nom de Khal Drogo. Par ce mariage, Viserys compte obtenir une armée afin de reconquérir le trône de Fer de ses ancêtres.

Ces événements vont se mêler sous le regard des différents protagonistes et former une toile complexe, riche de centaines de personnages principaux et secondaires, tissant de façon très réaliste la lutte acharnée qui s'annonce pour le contrôle du Trône de Fer."

C'est pas trop mon genre, à la base, le mélange médiéval-fantasy. Surtout la fantasy en général, en fait. Et pourtant, là, j'ai tout de suite été charmée. Mais on en arrive au deuxième point. Ce qui m'a fait plongé dedans c'est la série. D'accord, j'ai commencé à la regarder en traînant les pieds. Je me suis dit que c'était un caprice de mes copains geeks fan de GN (Flo, Gilles, Laurent, j'vous kiffe, hein.) et bien non. J'ai vu le premier épisode et puis j'ai fait: ENCORE! ENCORE! ENCORE!

Et comme cette série est toute neuve, j'ai du attendre hein. Une semaine entre chaque épisode, carrément. Mais ça valait le coup, vraiment. Pour avoir pu comparer par après en lisant les bouquins, cette série est la meilleure adaptation d'un livre que j'ai jamais vue. Harry Potter et autres peuvent aller se rhabiller. Les scénaristes/réalisateurs ont poussé le vice jusqu'à retranscrire les dialogues aux mots près. Et ça, crois-moi, c'est assez extraordinaire. Rien ne manque, tout est parfait.

Allez, je te montre quelques personnages pour te donner envie:


Pour commencer, Ned Stark, Seigneur de Winterfell. (Boromiiiiiiiiiiir, pour ceux qui ne l'auraient pas remarqué.) Comme le montre la fameuse devise de sa maison "Winter is coming", c'est un personnage sombre mais juste. Il est marié à une femme dévouée et prêt à tout pour sa famille, Catelyn Tully. (Je te la montrerais bien mais j'ai envie de te montrer surtout les deux jumeaux maléfiques.)

Les Lannister!

Le frère, Jaime de son doux prénom. Pour te montrer une photo de lui, j'ai du fouiller toutes les archives de ma chère amie Florence pour retrouver cette magnifique petite chose.


Tadaaaaaaam! La réincarnation du prince charmant de Shrek. Haem. Dans la vraie vie (Enfin, dans la vraie vie de la série) c'est loin d'être le cas. Enfin si, peut-être sauf que c'est le prince charmant de sa propre soeur. (Et, je spoile pas hein. C'est genre un fait accablant que l'on apprend dès les premières images de la série DONC ça compte pas.) Il se la pète, il est méchant, détestable et le plus chiant chez lui ce sont ses cheveux. Mais au fil des livres, on découvre d'autres facettes un peu plus intéressantes.


Et puis y'a sa soeur, Cersei. Un peu trop belle qui se la pète à crever. C'est aussi une très vilaine qu'on a du mal à apprécier. Prête à tout pour sa propre petite tête, elle ne recule devant absolument rien. Sauf envers ses chers enfants qu'elle protège bec et ongles.

Et je pourrais aussi te parler de leur nain de frère qui est un de mes personnages préférés mais j'ai pas envie de te saouler, lecteur, donc je ne vais pas trop t'embêter. Je vais juste te montrer une photo d'un des fils de Ned Stark, c'est un peu une spéciale dédicace à ma copine Tatiana parce qu'elle et moi on aime un peu trop Jon Snow. Genre vraiment beaucoup.


Bon. Tu l'auras sans doute compris, c'est vraiment un truc que je conseille à n'importe qui. J'en suis au onzième livre et y'en a douze. Autant te dire que je souffre là. Et ce n'est pas fini, après. Donc George Martin, si par hasard tu passes par ici, j'ai envie de te dire: DEPECHE-TOI!

Allez, c'est enfin fini pour ce soir,
Des bisous!

1 commentaire:

  1. (Tu oublies la magnifique comparaison Jeoffrey/Nelly Olson :D )

    RépondreSupprimer