vendredi 17 juin 2016

Charmer, s'égarer et mourir de Christine Orban.

 Salut les poussins,

Aujourd'hui:

Charmer, s'égarer et mourir de Christine Orban.

 " C'est Marie-Antoinette que je voulais écouter. L'écouter comme si j'avais été sa confidente. Sa voix résonne dans sa correspondance, dans ses silences, dans les mots effacés et retrouvés. Je l'ai entendu. Les lignes tracées de sa main sont comme des notes sur une partition de musique. Je perçois l'incertitude de son timbre, sa sensualité, je perçois des sons graves et légers comme l'eau d'une rivière, une rivière de larmes. " C. O.
J'adore Marie-Antoinette. Elle me fascine depuis toujours et ce comme bon nombre de gens. Elle a eu une histoire fabuleusement tragique, carrément inoubliable. C'est donc toujours avec un grand plaisir que j'ouvre un roman à son sujet.. bien que celui de Christine Orban m'ait laissée quelque peu perplexe.

En fait, je n'ai pas bien compris la narration choisie par cette dernière. Elle s'adresse aux lecteurs en nous parlant de sa propre vie, de ses propres ressentis, nous raconte ses propres souvenirs de ce personnage. Elle nous narre ses voyages, ses visites, ses recherches. Elle raconte de manière totalement désorganisée des anecdotes, des faits avérés et même des théories à propos de cette grande reine. J'ai eu du mal à suivre et à comprendre où elle voulait en venir, où était le fil conducteur, ça part dans tous les sens, de sa mort à son mariage, de son enfance à sa relation avec Fersen, rien n'est suivi, tout est trop chaotique.. et ça m'a un peu perturbée, même si pas autant que cette façon que l'auteure mélange Histoire et histoire personnelle. Ce qui concernait Marie-Antoinette m'intéressait beaucoup, le reste moins. J'espérais une espèce de biographie, un roman, un vrai, ici il s'agit plutôt d'une auteure qui papote à propos d'un sujet précis. C'est bien fait, c'est intéressant mais ce n'est absolument pas ce à quoi je m'attendais, du coup je dois avouer que j'ai très vite eu envie de le finir afin de passer à autre chose.

Bref, malgré une écriture légère et super agréable à lire je n'ai pas été particulièrement séduite par ce roman à la narration étrange.. Cela arrive malheureusement!


Des bisous!

2 commentaires:

  1. Zut ! J'étais sûre qu'il allait me plaire et maintenant, je suis beaucoup moins sûre !

    RépondreSupprimer
  2. Oh, dommage... :s Moi aussi je suis une fan de Marie-Antoinette, elle exerce une véritable fascination sur moi et je lis tout ce qui passe la concernant...mais du coup, au vu de ton avis et sachant que tu adores le personnage toi aussi, j'hésite un peu pour ce bouquin...

    RépondreSupprimer