mercredi 26 août 2015

Petit arrangement privé de Jennifer Probst.

 Salut les poussins,

Aujourd'hui:

Petit arrangement privé de Jennifer Probst.

 Afin de satisfaire le dernier vœu de son père, le millionnaire italien Michael Conti se met en quête d’une fiancée capable de supporter sa famille, de l’intégrer et d’en adopter les traditions. Mais comment trouver LA femme idéale le plus rapidement possible??
Michael doit se marier au plus vite, il l’a promis à sa petite sœur?! En effet, Mama Conti refuse que sa fille convole avant son fils, aussi, les fiançailles de Michael permettront celles de Venezia, qui a déjà trouvé l’amour… C’est alors que Michael a une idée de génie?: proposer à la ravissante et forte tête Maggie Ryan, une photographe qui compte parmi son entourage, de se faire passer pour sa fiancée durant un séjour à Milan…
Michael vient d'une famille italienne très portée sur les traditions. Sa petite sœur veut se marier mais leur mère refuse, prétextant la coutume qui veuille que l'aîné doive se marier avant tous les autres. Pour rendre sa sœur heureuse, il passe un marché avec Maggie, une femme qui le déteste mais qui est bien décidée à l'éloigner de sa meilleure amie: elle devra venir avec lui et se faire passer pour son épouse.

Ce petite voyage en Italie les étonnera néanmoins rapidement, leur haine respective cachant peut-être d'autres sentiments très forts..


Je n'étais pas super motivée pour lire ce roman, les histoires avec des milliardaires séduisants ça a tendance à me rebuter instantanément. Pourtant, je suis obligée d'être honnête et de vous dire.. Bah que j'ai passé une super bon moment avec Maggie et Michael! Et ce malgré tous les clichés disséminés le long du récit.

Michael en est lui-même un: il est italien, milliardaire, intimidant et diablement sexy. Forcément. Maggie est photographe de mode (enfin pour être exacte elle est spécialisée dans les photos d'hommes en sous-vêtements de luxe), elle est intelligente et diablement sexy aussi. Forcément. De base, tous deux se détestent, Michael ayant repoussé ses avances un an plus tôt sans véritable raison apparente, un affront que Maggie n'est pas prêt de lui pardonner. Finalement, elle accepte tout de même de l'accompagner en Italie pour l'éloigner de sa meilleure amie.. une décision fatala qui va tout changer. 

Elle tombe tout de suite amoureuse de Bergame - la ville d'origine de Michael - mais aussi et surtout de sa famille. Sa mère est la mama italienne classique, douce et protectrice. Ses sœurs ne sont pas en reste, toutes s'attirant la sympathique de Maggie à leur manière: pour leur folie, leur douceur, leur force, leur innocence.. Elles sont très différentes et apportent vraiment un côté frais et humoristique au roman.  Maggie, par contre, est une vraie peau de vache. Elle se voile la face par des a prioris ridicules pour se protéger, inconsciemment évidemment. Pourtant, petit à petit, elle va se rendre compte que ses préjugés étaient totalement faux. Leur relation est vraiment bien faite, toute en finesse. Ils vont s'apprivoiser tout doucement, sans exagération, sans excès de mièvrerie non plus, ça fait du bien.

Bref, je n'aurais jamais cru dire ça mais j'ai vraiment été séduite par ce roman, à un tel point que je l'ai dévoré en trois heures. J'ai été happée par cette histoire pleine de clichés.. Comme quoi, il faut parfois sauter au-dessus de ses préjugés!

Merci aux Editions J'ai Lu,

Des bisous!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire