jeudi 23 janvier 2014

Fangirl de Rainbow Rowell.

Salut les lapins,

Aujourd'hui:

Fangirl de Rainbow Rowell.


Sous ses dehors de fille banale, Cath cache dans sa jolie tête un monde incroyable. Fan de la saga Simon Snow depuis ses plus tendres années, elle écrit des fanfictions toutes plus célèbres les unes que les autres où ses deux héros préférés, Baz et Simon, sont amoureux. Sa dernière, Carry on, tient ses milliers de fans en haleine depuis plus de deux ans.

Mais à l'université, c'est autre chose. Sa première année est un véritable calvaire: sa soeur jumelle a en effet voulu plus d'indépendance et a choisi de ne pas partager de chambre avec elle. Celle-ci veut profiter, boire, sortir, faire la fête et grandir, tout simplement. Cath a du mal à supporter ces choix et se sent définitivement seule au monde. Mais petit à petit, sa colocataire revêche lui paraîtra plus sympathique et l'ex-petit-ami qu'elle traîne constamment derrière elle réussira à toucher Cath avec sa joie de vivre à toute épreuve.

Réussira-t-elle à sortir de son monde virtuel et profiter de ce que les gens lui offrent?

Encore du New Adult, décidément! Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre avec ce roman étant donné que les résumés qui traînent à son sujet sont encore bien vagues, j'espère que le mien pourra vous éclairer un peu plus. A l'instar de Beautiful Disaster qui se passe dans une université, encore un roman avec des étudiants bien jeunes et parfois immatures.. Et pourtant, j'ai eu un gros coup de coeur pour Fangirl qui est juste un véritable petit bijou, pardonnez-moi pour l'expression cucul. J'ai trouvé ça génialissime au point de ne dormir que trois heures la nuit dernière, incapable de lâcher Cath et ses histoires de geeks.

Parce que c'est ce côté geek qui m'a plu justement, ce côté hallucinant et tellement original. Le monde des fanfictions, ça me parle. Son Simon Snow c'est un peu mon Harry Potter à moi, j'ai aussi baigné dedans à lire des histoires détournées de la saga avec laquelle j'ai grandi, passé des nuits entières devant mon ordinateur à en lire. J'ai un peu eu l'impression de retourner quelques années en arrière.. mais ce n'est pas vraiment ça qui fait que j'ai autant apprécier ce roman. C'est un tout. Les personnages, par exemple. Une vraie bouffée d'air frais! Alors j'avoue que j'adore les histoires un peu torturées avec des bad boys qui maltraitent des pauvres filles amoureuses et pour une fois c'était juste.. tout doux. La fille est maladroite et hyper coincée (au point de croire qu'elle sort avec un garçon qu'elle a embrassé une fois en trois ans) et Lévi, son ami est juste.. incroyablement gentil. Il passe son temps à sourire et aime rendre les gens heureux. J'ai tendance à fuir les bisounours mais j'ai été juste totalement séduite par la personnalité solaire que ce personnage dégage sur papier. Il n'est pas brun-bronzé-musclé-plein de répartie. Un peu de changement, quel bonheur! Et cette douceur se dégage de tout le récit en lui-même. Je ne sais pas, si je devais le qualifier je dirais que c'était.. mignon. Adorable. Attendrissant. Presque choupinou tiens.. Cath pourrait en saouler certains avec son côté coincée des fesses mais elle m'a juste donné envie de lui prendre la main et de l'aider un peu niveau confiance. J'ai adoré suivre ses malheurs, ses doutes, son envie de rester dans son monde virtuel. C'est une fille bien d'aujourd'hui, on a même droit à des références comme le site Etsy ou encore la série Big Bang Theory. Quand on connaît, forcément.. Ca fait sourire. Et ca m'a fait sourire, tout du long. Je me suis incroyablement attachée à tout ce petit monde parce que je m'y suis reconnue. Peut-être ais-je enfin trouvé le bon New Adult qui me parle? (Sans pour autant renoncer aux vilains bad boys hein, faut pas rêver.)

Pas de sexe, pas de tension palpable et intense. De la douceur, de la gentillesse, de la naïveté.. à lire de toute urgence, vraiment.

Merci aux Editions Milady et au Ladies Club,


Des bisous!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire