samedi 16 novembre 2013

Cinq petits cochons d'Agatha Christie.

Salut les lapins,

Aujourd'hui:

Cinq petits cochons d'Agatha Christie.

 Cinq témoignages accablants ont fait condamner à la détention perpétuelle Caroline, la femme d'Amyas Crale, peintre renommé, mort empoisonné. Seize ans après, Hercule Poirot, le détective belge qu'Agatha Christie a rendu célèbre, prend l'affaire en main. Ne s'arrêtant pas aux évidences, tirant parti du moindre indice, il fait éclater une vérité à laquelle personne ne s'attendait.
Hercule Poirot est approché un beau jour par Caroline, une jeune fille pétillante qui a grandi au Canada après l'emprisonnement à vie et la mort de sa mère alors qu'elle n'était qu'une enfant. Celle-ci aurait empoisonné son mari - un peintre célèbre doublé d'un coureur de jupons qui la trompait constamment - parce qu'il allait la quitter pour une autre. Caroline souhaite prouver l'innocence de sa mère afin de pouvoir avancer et vivre enfin sa vie.

Cinq autre personnes étaient présentes ce jour funeste.. cinq suspects.
Premier petit cochon est allé au marché,
Deuxième petit cochon n'est pas sorti de chez lui,
Troisième petit cochon a mangé tout le pâté,
Quatrième petit cochon n'a rien eu pour lui,
Cinquième petit cochon a pleuré, groui, groui, groui...
Le déroulement de l'enquête et du roman est tout à fait singulier, hormis le détail assez atypique qui consiste à faire enquêter Hercule Poirot sur un meurtre commis seize ans auparavant. Nous avons tout d'abord une introduction où, dirons-nous, il prend la "température" auprès de personnages secondaires. (Policiers, avocats..) Ensuite il se rend chez les cinq suspects afin d'avoir une brève version de la journée qui aura été fatale à Amyas Crale pour finalement leur demander à chacun d'écrire avec précision leurs souvenirs. Cinq récits que nous découvrons pour nous emmener ensuite à une réunion où il livrera ses conclusions.

Comme on peut se le douter, avec seulement si peu de personnages, le coupable n'est forcément pas une énorme surprise. On l'a forcément soupçonné à un moment ou à un autre, ce n'est absolument pas ça qui est juste génial dans ce roman. Ce que j'ai adoré et que j'ai trouvé fascinant c'est cette façon de nous faire voir la même journée par des points de vue différents mais aussi la façon dont les gens décrivent et jugent les gens par rapport à leurs sentiments. Je m'explique: Caroline, la meurtrière présumée, est décrite de bien des façons. Pour certains c'était une sainte, pour d'autres une femme impulsive, une vraie lady ou une véritable enragée.. C'était tout à fait passionnant de contempler ce côté psychologique, de voir les spectateurs de cette tragédie traduire certaines scènes d'une manière ou d'une autre. Notre héros mène son rôle à la perfection, jouant souvent au caméléon pour s'adapter à chaque interrogatoire. Toujours un peu prétentieux et un poil agaçant pour ceux qui ont le malheur d'être en face de lui, nous, on l'aime et puis c'est tout..

Un excellent moment donc. Lire un Agatha Christie équivaut pour moi à.. un dessert, une gourmandise. Un auteur doudou, en fait, et j'ai encore une fois retrouvé cela ici. L'enquête est passionnante, le côté uniquement psychologique change des preuves matérielles habituelles et je ne me suis pas embêtée une seule seconde. Que demander de plus?

Des bisous!

1 commentaire:

  1. Je suis peu amatrice d'Agatha Christie mais pourquoi pas tenter celui-ci :) ?

    RépondreSupprimer