mardi 5 mars 2019

Anarchie de Megan DeVos.

Salut les poussins,

Aujourd'hui:

Anarchie de Megan DeVos.

Dans un monde divisé en clans, sans gouvernements ni lois, Hayden, vingt et un ans, est le chef respecté des Blackwing  : fort, loyal, juste, il assure la protection de sa communauté. Quant à Grace, elle est la fille du chef des Greystone, un clan adversaire. Difficile pourtant de ne pas succomber à ses doux yeux verts et son agilité… Lorsque Grace est blessée au cours d’une mission, Hayden choisit de la sauver.
Elle représente l’ennemi, elle est sa prisonnière et en sait bien trop sur Blackwing… Comment lui faire confiance, à elle qui a été entraînée pour le tuer  ?
Le monde tel que vous le connaissez n’existe plus. Tout a explosé, c’est la guerre pour survivre. Les gens vivent en clan dans des villages créés avec du matériel de récupération. Un confort rudimentaire et un combat constant pour chaque geste quotidien.

C’est dans deux de ces clans que vivent nos héros. Hayden, chef des Blackwing malgré son jeune âge. Il est le seul à se souvenir quelque peu de l’avant et en souffre beaucoup. Tous les membres de son clan comptent sur lui pour les guider.

Grace est la fille du chef d’un clan ennemi, les Greystone. Elle est courageuse et n’a pas froid aux yeux quand il s’agit de se battre: après tout, elle a grandi dans un monde en ruines.


Etrangement j'ai un peu plus de mal à chroniquer quand il s'agir d'un roman pour lequel j'ai eu un gros coup de coeur, mais genre vraiment. Ce qui est le cas avec Anarchie qui pourtant pourrait avoir l'air une dystopie/romance somme toute banale mais pas du tout.

Nos héros sont vraiment attachants pour commencer et ça fait beaucoup. Peu ou pas du tout clichés ce qui me semble difficile à l'heure actuelle. Ils sont peut-être un peu parfaits mais vu leur manière de vivre et leur situation cela s'explique facilement. Ils sont beaux, forts, courageux. A côté d'eux, nous découvrons la communauté des Blackwing qui nous amènent plusieurs personnages secondaires qui apportent énormément au récit. Des meilleurs amis méfiants mais qui apportent un côté plus léger au récit, ainsi que tous ceux que l'on croise au fur et à mesure. On s'attache rapidement à tout le monde car l'autrice nous plonge complètement dans leur vie quotidienne, on vit avec eux et on ressent tout avec eux.

L'univers imaginé par Megan DeVos sort aussi du lot. D'habitude les dystopies nous montrent plutôt des castes, une nouvelle façon de vivre pour la société, ici il n'y a plus de société, c'est chacun pour soi. C'est la guerre pour survivre, littéralement. Il y a des raids, des vols, des tentatives de meurtres.. Ce n'est pas un monde qui a évolué, nous sommes plutôt en pleine régression et ça change. J'ai vraiment aimé cette originalité.

Vous vous en doutez bien vu les résumés, une bonne partie de l'histoire tourne autour d'une romance mais elle ne prend vraiment pas le pas sur le reste, elle est plutôt un autre moyen de nous faire découvrir d'autres côtés de la vie quotidienne. Hayden est un jeune homme un peu bourru et totalement dévoué à son clan qui compte sur lui pour tout. Il s'est mis en arrière toute sa vie pour faire passer tous les autres avant lui.. Jusqu'à ce que Grace débarque par hasard sur son chemin. Un mal pour un bien? Hayden est modeste et n'est absolument pas conscient de qui il est réellement. Grace va le pousser dans ses retranchements et lui faire ouvrir les yeux sur lui-même, ce qui n'est pas de tout repos. Entre eux l'attirance est rapide mais leur histoire ne va démarre pas au quart de tour, comme dans beaucoup de romances. L'autrice prend son temps pour placer tout ça, ne précipite pas les choses et c'est mignon, tout doux, très addictif du coup. On a envie de voir comment tout ça va finir.

Malheureusement, c'est une saga.. ce qui veut dire que nous n'en sommes qu'au premier tome ce qui veut dire qu'il va falloir attendre.. Vous ne le savez peut-être pas mais j'ai énormément de mal avec ça. Néamoins je suis prête à attendre ce qu'il faut pour replonger dans le deuxième tome d'Anarchie. Tellement hâte! Merci à Megan DeVos pour nous avoir offert ce récit original.

Merci aux Editions Jc Lattès,

Des bisous!

2 commentaires: